11 mar

C’est quoi l’amour ?


Y’en a encore qui se pose cette éternelle question : « mais c’est quoi l’amour ? » Alors laissez moi vous exposer mon explication. Je vais commencer assez brutalement en vous demandant d’imaginer un accessoire très particulier et au premier abord bien éloigné de notre sujet ; je veux parler d’une balle de basket. Oh attention, j’en vois déjà qui tentent de quitter la salle en se disant que je suis fou. Reprenez place, la suite de mon texte va vous fournir les éléments de compréhension manquants.

 

Donc, une fois cette balle de basket bien ancrée dans votre esprit, placez la au milieu d’un décor composé de vous sur un balcon tenant cette dernière au dessus du vide ; mais attention, pas le vide au sens du néant, non, juste le vide menant à un sol en macadam. A partir de maintenant, les choses vont très rapidement s’enchaîner et répondre à la question de base, car vous allez lâcher ce ballon.

 

Voila, c’est la chute, la période durant laquelle on se sent libre, heureux, où rien ne semble susceptible de pouvoir gâcher votre bonheur ; on en profite au maximum en laissant nos émotions prendre le contrôle. C’est alors que le ballon effectue son premier rebond. Ce n’est rien de particulier, mais on commence à se poser des questions, on doute de nous et de l’autre, on a besoin de se sentir rassurer. Heureusement, le ballon remonte et on fait les efforts nécessaires afin de mieux se comprendre avant de repasser dans une phase de chute identique à la première en beaucoup moins longue. Et ensuite ? Eh bien vous le constater par vous même : le ballon reproduit ce schéma avec moins d’intensité lors de chaque nouveau rebond. Ah oui, un petit détail tout de même, le nombre de rebonds dépend de la quantité d’air injectée dans le ballon ; là encore, c’est une simple image pouvant se comparer à la quantité d’amour de base.

 

Quoi qu’il en soit, si vous avez continuez à visualiser tout ça, vous vous êtes aperçu que le ballon s’était arrêté. Aucun ballon ne peut rebondir éternellement. Mince, je vois que certains d’entre-vous sont à nouveau sur le point de quitter l’expérience en prétendant que ce n’est pas vrai, que l’amour peut durer toute une vie. Je suis désolé, mais d’un point de vu purement biologique, ce n’est pas le cas.

 

Je sens que vous faites la gueule, que vous êtes sur le point de me frapper pour oser dire toutes ces vérités. Vous m’en voulez de briser vos rêves ? Alors laissez-moi vous poser une dernière question : Qui vous empêche de reprendre votre ballon et de le relancer ? vous n’êtes pas forcé d’en prendre un nouveau à chaque fois ; vous le pouvez, bien sure, mais dans ce cas, c’est uniquement votre choix et il faut l’assumer.


Laissez un effet papillon (mais la réponse est 42)

Si tu veux que ce soit plus simple la prochaine fois : Inscription






Si t'en veux plus c'est par là


> …..::::: Lettre 2 sur 5 : le temps passe :::::….. > Le premier article > …..::::: Lettre 1 sur 5 : l’arrivée :::::….. > Adopte un mec dot com > …..::::: Lettre 4 sur 5 : la peur :::::…..