24 déc

Disparition Sandrine WILHELM


Ok, voici un message que j’ai reçu ce matin ! Après vérification, il ne semble pas s’agir d’un hoax et l’association qui le diffuse est entièrement digne de confiance. Je vais donc l’afficher au sein de ce blog en espérant que cela puisse être utile :

 

Message de la plus haute importance authentifié par l’association Fondation Julie. Il s’agit de la fille d’un ami très proche de notre association.

merci de prendre connaissance de cet avis de recherche et de le diffuser le plus largement possible, nous savons que nous pouvons compter sur votre aide

« Comité de l’association Fondation Julie »

 

Nous sommes sans nouvelles depuis le 07 novembre 2011 de notre fille Sandrine WILHELM, âgée de 25 ans. Elle a quitté son domicile à 67600 KINTZHEIM entre 21 H 00 et 23 H 00. Sandrine mesure 1,75 m, a des cheveux longs blonds, les yeux bleus et une corpulence fine. Elle porterait peut-être une veste couleur kaki. Toute personne ayant vu Sandrine depuis cette date ou susceptible d’apporter un renseignement, est priée de prendre attache avec la brigade de gendarmerie de Sélestat au 03 88 58 45 50 ou la brigade de gendarmerie de Villé au  03 88 58 50 30 !

 

N’hésitez pas à diffuser cette information à toutes vos connaissances et merci pour votre aide.

 

Jean-Luc WILHELM

 

Sandrine-wilhelm-disparition

 

Inutile de laisser un commentaire ici ! Si vous avez des informations, appelez directement l’un des numéros affiché ci dessus. Je ne fais que transmettre l’information pour soutenir la démarche de l’association et de la famille. Je vous invite d’ailleurs à en faire de même auprès de vos contact. Encore une fois, cette annonce a été vérifiée et n’est en aucun cas un HOAX ! Merci à vous.


Laissez un effet papillon (mais la réponse est 42)

Si tu veux que ce soit plus simple la prochaine fois : Inscription






Si t'en veux plus c'est par là


> Disparition Estelle Ledoux > L’activité (ou pas) de nos députés > Y’a des jours avec et… des jours sans > HOAX ou blagounette de merde du net > Le harcèlement à l’école