25 jan

La pensée du soir – 6


Putain de fatigue qui annihile nos envies et noircie notre cœur. On bouge de gauche à droite, puis de droite à gauche, toujours à la recherche de quelque chose de nouveau, d’un besoin inexplicable ; mais lorsque l’on trouve enfin l’objet de notre quête, tous les efforts réalisés pour y arriver nous empêchent de l’accepter. On s’enfonce alors encore un peu plus loin dans ces abysses, tout en sachant qu’à la fin nous n’aurons d’autres choix que de nous endormir.


Laissez un effet papillon (mais la réponse est 42)

Si tu veux que ce soit plus simple la prochaine fois : Inscription






Si t'en veux plus c'est par là


> La pensée du soir – 7 > Dégradation du AAA de la France > C’est quoi l’amour ? > les sites Internet par 1 & 1 (1 and 1) > …..::::: Lettre 1 sur 5 : l’arrivée :::::…..