17 oct

Les gens bien


Parfois il nous arrive de rencontrer ou simplement de voir des gens bien, des gens qui ont décidé de faire de belles choses sans rien demander en retour. C’est dans ces moments que j’aime prendre le temps de regarder ce que je suis ! Et le constat est clair : je suis pas un salop, mais je suis loin d’être au niveau de ces personnes. Alors, je me dis : mais putain, il faut que tu fasses quelque chose aussi, il faut que tu apportes ta contribution à un monde meilleur. Après tout, en face, il y a pas mal de gens qui savent se mobiliser pour faire de la merde et détruire les autres ; il faut donc rééquilibrer tout ça.

 

Malheureusement, il faut bien être honnête, ces merveilleuses intentions tombent bien souvent à zéro le jour suivant. Putain, j’aimerai bien tenir mes bonnes résolutions et aider les autres à ma manière. Je ne désespère pas ! Je ne pense pas que le fait de provoquer, de gueuler et d’avoir une tendance à plonger un regard noir sur la société soit incompatible avec l’idée de faire de bonnes choses. Encore une fois, on peut dessiner quelque chose de gore et de choquant tout en étant conscient qu’il ne s’agit que de notre imaginaire décadent. Un réalisateur de film d’horreur ne sera pas pour autant un tueur, et à contrario, un prêtre partageant son amour de dieu ne sera pas forcément une personne fréquentable. Je vais donc continuer à dire et à faire ce que je veux, sans me limiter, tout en tentant de faire de mon mieux pour les autres dans la vie de tous les jours.

 

Pour conclure, je vais citer une personne que j’aime beaucoup (moi) : ça va se passer comme ça, et si ça vous emmerde vous savez où se trouve la sortie.


Laissez un effet papillon (mais la réponse est 42)

Si tu veux que ce soit plus simple la prochaine fois : Inscription






Si t'en veux plus c'est par là


> …..::::: Lettre 2 sur 5 : le temps passe :::::….. > Les douze coups de midi dans ton cul > à toutes celles… > Uplift spice : groupe à découvrir > La pensée du soir – 4