9 juil

Secret story – infection culturelle


Aujourd’hui est un jour de deuil pour la culture ! Je suis au regret de vous annoncer le décès d’une partie de mes neurones lors d’un petit zapping nocturne. Et oui, je suis tombé dessus, je n’y ai pas cru, je n’imaginais pas avoir à subir cela une fois de plus ; la société va se transformer et très bientôt s’apparenter à une meute de mort vivant à la recherche de cerveau à bouffer ; putain, « secret story » est de retour et quelles que soit nos actions de défense, on a arrivera jamais à éviter les éclats de cette explosion pestilentielle.

 

Si vous croisez ce logo sur l’écran de votre télévision, soyez certain de ne pas avoir mis votre télécommande trop loin et changez vite de chaîne ! Une exposition de plus de 5 minutes peut à elle seule détériorer votre vision de la jeunesse pour les 10 ans à venir. Alors rassurez-vous, tous les jeunes ne sont pas comme ceux-ci ; enfin je pense, parce que honnêtement je sais pas ce qu’il on foutu dans leur salle de laboratoire au vu de mon contre zapping immédiat. D’ailleurs, d’expérience des précédentes saisons, il est inquiétant de se dire que même sans regarder cette émission le simple contact avec le monde extérieur nous permet de savoir tout ce qu’il s’y passe. Conclusion : vous n’avez pas le choix. Expliquez a votre employeur que vous vous mettez en maladie longue durée pour éviter d’entendre parler de « secret story », c’est plus prudent.

 

 

 


8 juil

Les douze coups de midi dans ton cul


Et bien, de retour de plusieurs petites visites chez des amis (mouais je sais…) étalées sur plusieurs jour, je me permets de vous parler d’un truc vraiment étrange que j’ai pu visualiser sur leur téléviseur : « les douze coups de midi » ! Il s’agit d’une bouse en provenance direct de l’anus de TF1, un pseudo jeu animé par Jean-Luc Reichman.

 

Soyons honnête dès le début : je n’aime pas cet animateur qui réchauffe les même blagues chaque jour, qui n’a qu’un panel d’expressions bien limitées et qui a certainement épuisé son stock de créativité depuis bien longtemps. Bref, ça va jouer sur mon objectivité. Cette parenthèse étant fermée, revenons sur ce jeu : « les douze coups de midi ».

 

Globalement, il s’agit d’un jeu de questions-réponses enrobé d’une bonne grosse couche de « TF1 » ; ce que l’on peut également traduire par : du déjà vu entourée d’une épaisse couche de merde. Quoi de neuf dans ce cas me demanderez-vous ? Et bien là où cette émission se démarque des autres, c’est au niveau des phénomènes étranges qui s’y produisent (presque aussi intenses que la quatrième dimension). Par exemple, le niveau des questions est très différent d’un candidat à l’autre, un peu comme si la production désirait garder une personne pour également garder ses téléspectateurs ! Et ça fonctionne, puisque mes amis regardent ce jeu en disant : « il faut que l’on voit s’il va se faire éliminer ».

 

A oui, au fait, En dehors de la difficulté des questions, d’autres points de discorde apparaissent également, tels que la longueur de diction des questions, la taille même de la phrase ou encore le moment où le chronomètre se coupe (parfois 1 seconde et quelque après la réponse du candidat, avec comme unique constante que cela ne se produit que pour le candidat challenger).

 

Parfois, la tricherie est tellement grosse qu’il est impossible de ne pas la voir, et j’ai d’ailleurs parlé à des gens qui regardent cette émission et qui sont bien conscient que les choses sont arrangées d’avance. Mais bon, ça ne les empêche pas de continuer à la regarder ; ils trouvent que les questions sont intéressantes ; ils se vident le cerveau et accepte de se transformer en moutons l’espace d’un instant (ou peut-être plus). C’est triste.

 

Bon, vous regarderez ça de votre côté et vous me direz si c’est moi qui suis parano ou s’il y a vraiment une tricherie mal dissimulée derrière tout ça. En revanche il me reste une certitude ne demandant aucune confirmation : à partir de maintenant, je n’irai rendre visite à ces amis qu’en dehors des heures de midi.

 

Ah oui, je vais aussi être clair sur un point : je n’ai rien contre les candidats et tant mieux pour eux s’ils se font du fric ! Moi c’est le principe de l’émission et ces drôles d’évènements qui m’interpellent.


5 juil

No life – la télé pour les geeks


Un sujet qui me tient à cœur : la chaine de télévision « No life » ! Une petite chaine de passionnés diffusant sur l’adsl et bien loin du star système que l’on trouve dans les grosses boîtes du type « TF pas bien » ou « france télé pognon ».

 

Des programmes spécialisés sur les jeux, Internet, l’informatique et autres geekeries ; des animateurs et une équipe de production déjà culte chez les téléspectateurs actuels ; la programmation de musique de la scène indépendante française et une bonne dose de musique japonaise,… Bref, tout ce que l’on ne trouve pas ailleurs et qui manque cruellement à la culture de notre pays actuellement focalisé sur la télé réalité et autre merde.

 

Je vais pas en parler plus longtemps, je vous laisse découvrir tout ça à cette adresse : http://www.nolife-tv.com/

 

Et si vous aimez le concept, surtout n’hésitez pas à vous abonner à leur service de VOD ! J’ai aucune action chez eux, je ne les connais pas en dehors de l’écran, mais parfois faut aussi savoir soutenir un truc que l’on apprécie sans raison particulière autre que le désir de partager. Putain c’est presque aussi beau que con ce que je raconte.


1 juil

Mélanie Laurent c’est qui ?


Je suis tombé dernièrement sur cette vidéo de Mélanie Laurent, que je ne connais pas du tout et qui semble être une chanteuse française ! Enfin, quand je dis que je ne connais pas, je suis comme tout le monde, j’ai déjà entendu son nom au hasard d’une conversation ou à la télévision.

 

 

J’ai adoré cette interview où une personne se permet de nous demander qui nous sommes pour la critiquer. A priori, il semblerait qu’elle nous soit supérieur en tout point et que nos avis de simples habitants de la planète terre ne valent pas la peine d’être entendus. Non mais c’est vrai, qui sommes nous pour oser critiquer la grande déesse ? Je pourrais me faire l’avocat du diable en disant qu’elle s’adresse principalement à des journalistes, mais je n’y croirais pas une seconde ; le « j’aime / j’aime pas » faisant concrètement référence à un réseau social ouvert à tous.

 

Un grand bravo aussi pour le : « nous on a jamais l’occasion de répondre »… ne serait-ce pas justement ce qu’elle fait dans cette interview ? Et nous, serons-nous invités sur un plateau télé pour donner notre avis et lui présenter nos arguments ? D’ailleurs, si par le plus grand des hasards (vraiment énorme le hasard) elle passait par là, je l’invite à laisser un commentaire pour discuter de tout ça ouvertement.

 

En même temps, je ne peux pas critiquer 100% de son intervention, car sa référence à la haine présenté dans les émissions de télé réalité est totalement en accord avec ce sur quoi je crache et je vomi. Comme quoi on peut être d’accord avec quelqu’un sur certains points, même lorsque 95% du discours nous agace. De plus, il est vrai que nous sommes globalement peu ouvert à la critique négative, et que vous comme moi n’apprécions pas forcement de nous en prendre plein la gueule. Mais bon, il y a des façons de le dire, et son attitude d’être supérieur ne me donne aucunement envie de la défendre plus que ça. Surtout qu’en parallèle de cette scène de la chanson française qu’elle représente en partie, il y a de putains de grands artistes jouant souvent au coin d’une rue et qui adoreraient se faire critiquer (même en mal), car cela signifierait que le showbizness s’intéresse enfin à eux.

 

Pour conclure, je vous conseil à tous d’arrêter de vous faire influencer par la radio et la télévision, au moins un peu ; prenez le temps de vous arrêter la prochaine fois que vous entendrez un gars jouer au coin d’une rue ou dans un parc, intéressez-vous à tous ces gars qui s’auto produisent et dont les radios ne veulent pas entendre parler. Bref, pour mourir moins con, rappelez-vous qu’il n’est jamais bon de se faire dicter la marche à suivre, et que vous avez aujourd’hui les outils suffisants pour vous intéresser à des choses plus originales que la soupe actuelle.


1 juil

Le premier article


Pour ce premier article, je désirais ne pas me planter de sujet ; et après une longue réflexion, j’en suis arrivé à la conclusion que le meilleur moyen d’atteindre mon objectif était de suivre ce précepte : « Quand tu veux dire quelque chose de vraiment intéressant, la meilleure solution s’est de fermer ta gueule ! »

 

Alors voila, pour ce premier article et pour bien débuter l’histoire inutile de ce blog, je vais fermer ma gueule pour la première et la dernière fois.


Page 20 sur 20<<101617181920