12 oct

à toutes celles…


A toutes celles qui vivent de leurs différences ; à toutes celles qui ont un jour, ou auront un jour à souffrir de ces mêmes différences.

Geekette, loli, goth et autres beautés marginalisées par un monde aseptisé, ne vous laissez pas écraser par ce rouleau compresseur de l’homogénéité ! Vous êtes belles ; vous êtes intelligentes ; vous êtes constamment dans les rêves que je fais lorsqu’ils se déroulent dans un monde parfait. On vous regarde de haut et on vous rabaisse pour vos différences, mais moi je serai toujours là pour vous tendre la main et vous aider à continuer. Et lorsque des fous oseront vous faire souffrir, s’est sans hésitation que je remettrai mes cloutés et que je ferai couler un peu de mon sang et beaucoup du leur pour défendre votre honneur bafoué.

Vous qui êtes différentes, imaginatives et rêveuses, je vous aime du plus profond de mon cœur. Je ne serai évidement jamais le prince qui vous réveillera d’un simple baiser, mais certainement serais-je sans difficulté le bandit qui terrassera furtivement chacun de vos ennemis. Je ne me souviens plus de ce qu’est la douceur ; je n’ai peut-être jamais su ce qu’était la tendresse ; je ne suis vraiment pas que gentillesse et bonté ; pourtant, mon cœur abandonne toute dureté lorsqu’il se trouve en contact avec votre splendeur.

A toutes celles d’entre vous qui pourraient ressentir de la douleur à cet instant, je lègue ces mots fait du plus pure des amours. Dans ce putain de monde, il y aura toujours une personne qui pensera à vous ; certainement pas le plus beau des hommes et encore moins le plus parfait, mais très clairement celui qui vous aime le plus. Alors ne changez pas et vivez la vie telle que vous l’aimez. Je resterai toujours quelques pas derrière vous, prêt à vous porter jusqu’à votre destination si un jour vous ne pouviez plus marcher. Je vous aime.


27 sept

Texte gratuit – terreur – rouge nuit


nouvelle écrite par Pascal Cossardeaux et mise à disposition gratuitement sous licence CC ! N’hésitez pas à allez lire tout ceci et à laisser vos commentaires.

http://www.wattpad.com/story/2222023-rouge-nuit (adresse à partager autour de vous)

« Il était 1 heure du matin et les bureaux n’étaient toujours pas fermés. Damien Stein désirait régler l’affaire de Singapour avant que le soleil ne se lève. Pour y parvenir, il avait convoqué 3 de ses collaborateurs afin qu’ils restent à ses côtés durant les longues heures de labeur qui s’annonçaient ; à noter que, fondamentalement, aucun d’eux n’avait réellement eu la possibilité de refuser. M. Stein dirigeait le secteur exportation de Global Jessy – entreprise spécialisée dans la fabrication de puces électroniques dédiées à la téléphonie mobile. Malgré ses responsabilités, ce quarantenaire était physiquement très banal ; un pur « monsieur tout le monde » au crâne globalement dégarni et aux yeux bleus mis en avant par de fins sourcils. »

Style fantastique et terreur – publication en septembre 2012


27 sept

Erazer – Pripyat


Un super clip réalisé par un ami (Olivier Nelli) pour le groupe Erazer que je vous laisse découvrir en suivant ce lien ! Faites du bien à vos oreilles et à vos yeux… et faites péter le son :-)

 

Voir le clip en suivant ce lien


4 août

Un logo ça se travaille


Et oui, étant dans le métier de la communication, je peux vous assurer qu’avant de choisir un logo au hasard au milieu des images que Google fait apparaitre (et sur lesquelles vous n’avez aucun droit d’utilisation) ou parmi les créations de votre beau frère très doué pour… pas grand chose en fait, mais vu que vous êtes encore moins doué que lui vous le voyez comme un dieu du graphisme, il vaut mieux réfléchir à deux fois ! Sans oublier la boîte de communication qui va vous vendre un logo au rabais parce que finalement, derrière cette boîte, il y a des incapables ou même de bons gros arnaqueurs. Quelques exemples de logos qui ont provoqué quelques réactions d’étonnement ! Ah, et avant toute chose, la règle du : « peu importe si l’on parle de moi en mal, le principal est que l’on parle de moi » ne fonctionne pas dans tous les domaines, loin de là !

 


17 juil

Natacha Polony et les jeux vidéos


Bordel, on nous ressort le procès des sorcières de Salem ! Situation économique de merde, désillusion des jeunes, montée des extrémistes,… Plein d’excellentes raisons qui pourraient expliquer les drames que l’on observe tous les jours ; mais non, pour Natacha et quelques illuminés, le coupables est ailleurs ! Faudrait vraiment qu’un jour on leur explique deux ou trois choses concernant l’industrie vidéo ludique !


Page 5 sur 20<<345671020>>